Les capteurs intelligents

Les capteurs intelligents

Les capteurs intelligents deviennent incontournables dans un nombre grandissant de projets. Ils ont un impact à la fois sur le monde de l’industrie et sur celui de l’embarqué.  Il s’agit de capteurs permettant différentes mesures et capables de détecter, analyser et transmettre une information. Ils sont généralement intégrés dans des systèmes complexes. Par le passé, les capteurs classiques transformaient une force en tension. Désormais, avec la micromécanique et la micro-électronique, les capteurs intelligents embarquent tout dans un volume et un poids très restreints.  Intégrant une unité de calcul, ce sont des capteurs complexes au sens où il faut savoir comment ils fonctionnent, s’ils permettent un autodiagnostic, quels sont leurs avantages et inconvénients… ou encore comment cela se passe lorsqu’ils tombent en panne. Leur usage s’appréhende donc de manière différente.  On les trouve dans tous les secteurs, et notamment dans le contexte de l’usine du futur : fiabilisation des chaînes, meilleure communication entre les machines, transmission des données, augmentation de la productivité, détection des dysfonctionnements en amont, maintenance prédictive… Par exemple, un capteur va prendre une mesure physique et voir qu’elle commence à dériver, ce qui signifie qu’il peut identifier une panne estimée dans 1 mois, 6 mois, 1 an… autant d’éléments qui permettent d’anticiper précisément un problème ou une mise en maintenance plutôt que de les subir. Un traitement in situ qui marque une rupture avec les capteurs classiques Les capteurs intelligents embarquent de l’électronique. On peut aisément les brancher, connecter les données, les interfacer… Cela soulève bien sûr de nouveaux enjeux. En effet, l’architecture va devoir être pensée avec beaucoup plus de fonctions : il ne s’agit plus...
Ce qu’il ne fallait pas rater au Bourget 2019

Ce qu’il ne fallait pas rater au Bourget 2019

Du 17 au 23 juin 2019 s’est tenue la 53e édition du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace au Parc des Expositions du Bourget. Drones, innovations environnementales, impression 3D, taxis volants, avion de combat européen… voici ce qu’il ne fallait pas manquer. Le lancement de l’A321XLR d’Airbus Airbus a présenté l’A321 XLR, son appareil monocouloir initialement moyen courrier capable d’assurer des vols de 10 heures avec 180 à 200 passagers à bord, grâce notamment à l’ajout d’un réservoir supplémentaire de 13000 litres. L’A321 XLR a fait l’objet de nombreuses commandes et devrait (entre autres) favoriser les compagnies low-cost long courrier ou toute compagnie aérienne désireuse de créer des liaisons directes sans forcément devoir passer par de gros hubs aériens pour obtenir plus de passagers en correspondance. Le succès de l’avion s’inscrit dans un contexte particulier, celui des 50 ans du constructeur européen, qui a récemment célébré son anniversaire par un vol en formation de six de ses avions (dont l’A380, l’A330neo, l’A350-1000 et le Beluga XL) accompagnés par la Patrouille de France. La présentation des taxis volants autonomes et des projets de vertiports Airbus, la RATP et le groupe ADP (Aéroports de Paris) ont annoncé la signature d’un partenariat visant l’insertion des véhicules volants dans le transport urbain. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) et la région Ile-de-France contribueront aussi aux études. © Twitter @RATPgroup Le groupe ADP a présenté 2 modèles de vertiports, afin que les taxis volants (VTOL, aéronefs à décollage et atterrissage verticaux) puissent décoller et se poser. De son côté, Airbus a exposé son prototype VTOL 100% électrique et sans émission de CO²,...
Access control cabinets: full AMETRA capacities for one the world’s biggest city metro projects

Access control cabinets: full AMETRA capacities for one the world’s biggest city metro projects

The AMETRA group was selected by its customer to design and manufacture Metro Cabinets for a 1-billion-resident city. These cabinets will ensure building access control within the metro, and thus lasting security of these facilities, a dimension all the more important as one of the two biggest sports events in the world is fast approaching in this country. One of the most important public transport projects in the world This railway project is huge: reaching 100 km/h, the metro will be operating without a driver and will help to decongest the city roads and its suburbs, where over 2.5 million people live, still unaccustomed to using public transport. The metro will consist of four lines and nearly 40 stations. It will also facilitate the transit of billions of passengers expected for the 2022 World Cup, while ensuring maximum safety for residents, travellers and supporters visiting this country. For over 30 years, the AMETRA group has been working with different entities of the well-known defence and security company in charge of the metro project. Through its Anjou Electronique company , the AMETRA group has been referenced for a long time as a key partner. It is during the 2017 Paris Air Show, this aircraft major actor consulted the AMETRA group for assistance in designing and prototyping access control cabinets for the multi-billion dollar railway project. Very quickly, AMETRA was entrusted with the production of these cabinets, at the current rate of a dozen per week and for a total of about 200 in the end. Railway Metro cabinets: expertise provided by the AMETRA group Today, the group produces 4 or...
Osez l’international !

Osez l’international !

À l’heure où le GIFAS ouvre son bureau à Delhi et que tous les voyants sont au vert pour les PME et ETI qui font le pari de s’ouvrir vers l’international, le Groupe AMETRA s’implante en Inde via une joint-venture avec l’entreprise locale NUCON. S’implanter à l’étranger reste un saut difficile à faire pour de nombreuses entreprises françaises. Pourtant, le potentiel est bien là et le contexte industriel français permet de mettre toutes les chances de son côté. Comment et pourquoi ? La progression spectaculaire de l’attractivité française La France est de plus en plus attractive, portée notamment par son industrie qui a attiré à elle seule ⅓ des investissements étrangers dès 2017 (source : baromètre EY). Comparatif des investissements industriels par année : © Groupe AMETRA C’est ainsi que plus de 300 projets industriels ont été menés en un an (centres de R&D, création de sites), ce qui place la France au premier rang des pays européens en la matière. L’Hexagone a donc le vent en poupe, ce qui représente de belles perspectives pour les sociétés du paysage industriel français, notamment les PME et les ETI. © Cabinet EY De belles opportunités pour les entreprises, à condition d’oser se lancer à l’international Dans ce contexte très positif, un point reste toutefois délicat pour les entreprises françaises : la question de l’export, sur laquelle la France tend d’ailleurs à se placer en retrait sur les deux dernières décennies. Seules 2 ETI sur 5 osent s’y frotter à l’heure actuelle ! Pourtant, les PME exportatrices affichent non seulement d’excellents résultats, mais aussi un “optimisme supérieur à la moyenne” d’après cette...
Ingénieurs et industriels : quelles solutions pour quels profils clients ?

Ingénieurs et industriels : quelles solutions pour quels profils clients ?

Pour améliorer en permanence la qualité de service en progressant dans l’échelle de valeur et en se responsabilisant aux côtés du client, il est important d’adopter une approche personnalisée pour les différents besoins, caractéristiques et profils des industriels. Le choix d’une solution adaptée dépend le plus souvent de la maturité de la relation avec le client, mais aussi de l’étape du projet ou du plan programme de ce dernier. Les 4 grands types de collaborations possibles entre ingénieurs et industriels Plusieurs approches sont possibles : La délégation de moyens Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle collaboration, c’est l’approche la plus aisée à mettre en place. Elle permet en effet de partir sur des prestations individuelles réalisées sur le site du client. On parle aussi d’assistance technique. Cette solution permet au client d’exprimer son besoin, en particulier au niveau des compétences qu’il recherche. Des collaborateurs sont alors mobilisés afin d’y répondre. Ils interviennent directement chez le client. Pour garantir l’adéquation permanente entre le besoin identifié et les compétences mises à disposition, il est important d’implémenter un suivi technique réalisé par les managers des équipes. La délégation de moyens est généralement le 1er pas dans la relation avec un nouveau client, mais elle peut également être retenue pour répondre à une nécessité de proximité avec l’équipe projet du client. Cela étant dit, pour des besoins importants ou nécessitant de l’expertise, proposer d’autres solutions sera souvent plus adapté. Les solutions du type centre de compétences (ou plateau technique intégré) Toujours en environnement client, cette approche va plus loin dans la notion d’équipe, de responsabilité et de hiérarchisation. Ce n’est pas toujours la plus aisée...
La collaboration du Groupe AMETRA avec TechnicAtome

La collaboration du Groupe AMETRA avec TechnicAtome

Cela fait plus de 30 ans que le Groupe AMETRA et TechnicAtome travaillent sur plusieurs projets communs et ont développé une relation de confiance, permettant ainsi de dessiner de nouvelles perspectives de collaboration pour les années à venir.  Les grands jalons de la collaboration entre le Groupe AMETRA et TechnicAtome Année 2012: Création d’un centre de services dans le domaine de l’aéronautique près de Toulouse, dans le cadre de la diversification d’Areva TA qui souhaitait alors se positionner dans l’outillage aéronautique. Année 2014: Création d’un centre de services calcul & mécanique en sous-traitance de TechnicAtome. Ce projet est d’autant plus important qu’il s’agit du 1er centre de services transverse projets. Le Groupe AMETRA a travaillé à réduire les coûts d’année en année, à travers une organisation opérationnelle fiable et un haut niveau de communication avec TechnicAtome. Un travail en commun sur le projet de Réacteur Jules Horowitz (RJH). Le Projet RJH a renforcé les liens entre le Groupe AMETRA et TechnicAtome. Un partenariat historique sur le Laser Mégajoule. Depuis 20 ans, AMETRA accompagne TechnicAtome dans les différentes phases du projet. À Saclay pour réaliser la conception préliminaire de la partie centrale du LMJ (salle d’expériences) puis à Bordeaux pour les activités de Cellule de Synthèse, AMETRA a développé une compétence précieuse notamment dans la conception des équipements opto-mécaniques, de mesures plasma et de maintenance nucléaire. En 2017, lors de la réponse à l’Appel d’offre du CEA pour l’Assistance à l’ingénierie et à l’Exploitation du LMJ, TechnicAtome a souhaité s’associer avec AMETRA en tant que sous-traitant déclaré, pour traiter la partie maquette numérique et conception mécanique. Un contrat de 6 ans a...
SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON