La participation au groupe de travail nucléaire du GIFEN

La participation au groupe de travail nucléaire du GIFEN

Le Groupement des Industriels Français de l’Industrie Nucléaire (GIFEN) est l’unique syndicat de la filière française depuis 2018. Il réunit plus de 180 membres aujourd’hui, parmi lesquels des grandes entreprises du secteur, des grands donneurs d’ordres, des ETI, PME, microentreprises et associations. Les différents types d’activités industrielles et domaines du nucléaire civil y sont représentés. En agrégeant tous les acteurs industriels français au sein d’une seule et même organisation, le GIFEN a pour objectif de “soutenir le développement économique, de valoriser les savoir-faire et de renforcer la visibilité de la filière”.  La visée est multiple : développer la filière nucléaire française en France et à l’international, et œuvrer à sa transformation tout en portant sa voix de manière unifiée auprès des pouvoirs publics.  Pour ce faire, le collectif s’est doté de 8 commissions thématiques et d’un comité destinés à faire avancer les réflexions collectives sur différents sujets :  Commission International Commission Numérique Commission Compétences et Formation Commission Innovation et R&D Commission Sûreté Nucléaire  Commission Affaires Européennes Commission Perspectives et Développement filière en France Commission Communication Comité Export du FIGE Chaque commission élabore une feuille de route qui décline les orientations stratégiques arrêtées par le GIFEN et présente une fois par an ses actions devant le conseil. Porter la voix de la filière et la valoriser, bien gérer les enjeux importants que représentent les relations avec d’autres pays et entreprises internationales, promouvoir l’innovation, faciliter le recrutement… les missions d’accompagnement et de conseil du GIFEN sont donc multiples.  C’est dans ce contexte qu’Ametra Group, expert en ingénierie dans le domaine nucléaire, participe aux groupes de travail de la commission Innovation et...
Le RJH (Réacteur Jules Horowitz)

Le RJH (Réacteur Jules Horowitz)

Suite à notre article sur la World Nuclear Exhibition 2016, qui s’est tenue au Bourget il y a quelques semaines, voici un aperçu plus précis de l’implication d’AMETRA dans l’un des projets nucléaires actuels innovants : le RJH. Qu’est-ce que le projet de Réacteur Jules Horowitz (RJH) ? Le RJH, projet de l’espace européen de la recherche dans le domaine de l’énergie nucléaire, porte sur la construction et la mise en service du réacteur de recherche Jules Horowitz, dont les premiers travaux ont débuté en 2007.   Actuellement en développement sur le centre CEA de Cadarache, il vise notamment à pouvoir étudier le comportement de combustibles et matériaux pour les centrales électronucléaires. Maquette du Réacteur Jules Horowitz – Wikimedia   Mais ce n’est pas tout : le RJH sera aussi utilisé pour soutenir la médecine nucléaire, en fournissant aux hôpitaux les radioéléments qui leur sont nécessaires (en particulier le technétium, un isotope médical dont la demande augmente tandis que les réacteurs capables de le fournir vieillissent). L’implication d’AMETRA dans le projet RJH   AMETRA est présente sur le projet dans le cadre de missions d’assistance technique et de projets au forfait, c’est-à-dire avec engagement de résultats.   Elle intervient pour le compte d’AREVA TA, dont le cœur de métier est la conception, la production et la maintenance des réacteurs nucléaires de propulsion navale. Fort de cette expertise, AREVA TA se positionne sur les marchés de conception et réalisation de réacteurs de recherche. A ce titre, la société prend part au projet RJH en tant que maître d’œuvre et fournisseur, sur lequel elle est accompagnée par AMETRA à différents niveaux. AMETRA accompagne également...
SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON