Pilier de l’usine du futur et de l’industrie 4.0, la continuité numérique consiste à disposer de l’ensemble des informations numériques sur un produit tout au long de son cycle de vie. 

C’est un véritable défi, dans la mesure où cela implique d’intégrer des données hétérogènes, provenant bien souvent de sources diverses. Fichiers Excel, fichiers CAO, plans…tout en gardant en tête que le cycle de vie ne s’arrête pas à la livraison du produit au client.

Cette continuité passe aussi par la capacité à décloisonner l’organisation et à capitaliser les expertises pour faciliter l’accès aux informations, à briser les éventuelles barrières entre la conception et la fabrication. Ses enjeux sont nombreux : diminution du time-to-market, gains de productivité, limitation des itérations inutiles (notamment entre les différents briques du système d’information) …  

Dans le contexte du Groupe Ametra, cela implique notamment de suivre un processus industriel sans passer par la case papier, voire par l’étape prototypage, et donc de passer directement de l’idée du bureau d’études à la production (jusqu’à l’atelier par exemple). 

Un véritable système de travail collaboratif est mis en place, de manière à concevoir de manière plus agile, plus souple, et d’assurer ainsi la continuité numérique attendue. 

Par exemple, un dessinateur en bureau d’études va pouvoir venir travailler une pièce en ligne sur son écran, et celle-ci va apparaître directement sur l’écran de l’atelier du prototypiste, en direct et sans intermédiaire. De ce point de vue, la continuité numérique est très pragmatique !  

Du travail collaboratif à l’entreprise étendue

La continuité numérique est un premier pas vers l’entreprise étendue. Des entreprises peuvent être branchées de façon sécurisée sur le système d’information de leurs clients ou de leurs fournisseurs, ce qui permet d’aller chercher les dossiers, les bons de livraison, etc. Il y a une vraie notion de continuité entre les systèmes d’information des clients et les fournisseurs.

Ce travail collaboratif est entièrement numérique. Bien que l’on puisse encore livrer un dossier papier, de plus en plus d’éléments sont électroniques et numérisés, y compris au niveau de la maintenance. 

Au cœur du processus : la maquette numérique unique

La continuité numérique entre la maquette sur laquelle on travaille et celle du client est au cœur de cette approche. Via des lignes, salles sécurisées et un VPN, il devient possible de travailler en toute sécurité et de manière directe sur la maquette numérique du client lors de la conception, y compris dans des environnements fortement sécurisés, comme le secteur de la défense.

L’équipe travaille alors sur un même outil commun. La continuité passe par le système d’information et les outils numériques de gestion du produit.

Il existe différentes solutions d’outils ou d’architectures réseau permettant de travailler en entreprise étendue.

La 1ère solution est de se connecter à l’architecture PLM et CAO du client. Dans ce cas, un tunnel VPN doit être implémenté, avec un firewall côté client, et un firewall côté Ametra. Il faut également mettre en place un serveur et/ou des postes de travail sur un réseau informatique spécifique sans lien avec le réseau standard du groupe, afin d’être identifié comme une extension du client et d’être pleinement intégré sur ses outils. Pour la sécurité, ce réseau est mis en place dans une zone physique avec des protections d’accès (on parle de BE déporté).

La 2è solution est que le client soit sur la plateforme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes, qui intègre un mode collaboratif via des accès à la base du PLM et permet le partage de data avec différentes entreprises. Le serveur client peut alors être hébergé dans son infrastructure ou en mode cloud, en fonction de la solution retenue. 

Ametra a la particularité d’avoir noué des partenariats forts, de confiance et de long terme permettant de mettre en place la continuité entre nos bureaux d’études et ceux de plusieurs de nos clients.

Cela nécessite l’intimité d’un partenariat que beaucoup d’acteurs industriels recherchent, mais que peu réussissent à obtenir. Un autre point pour y parvenir est de travailler dans le cadre d’une intervention au forfait, ce qui implique une vraie culture de l’engagement de résultats dans le projet. C’est un axe différenciant important, pour garantir qualité-coût-délai dans la conception du produit client.

Pour en savoir plus sur le Groupe Ametra et ses différents métiers, rendez-vous sur le site officiel.

SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON