L’impression 3D : à l’aube de la 4e révolution industrielle ?

par | Avr 28, 2017 | Additive Layout Manufacturing, Fabrication, Impression 3D

Si les médias se focalisent sur l’impression 3D à destination du grand public, les vrais enjeux se jouent ailleurs.

Industriels, ingénieurs et sociétés de la plupart des secteurs d’activités seront amenés à intégrer les technologies 3D dans leur manière de travailler et de produire au cours des années à venir, au risque d’être dépassés par la concurrence et par de nouveaux entrants agiles et innovants.

Mais pourquoi la 3D fait-elle autant la différence, en particulier pour les ingénieurs et industriels ? En quoi l’impression 3D peut-elle provoquer la «4e révolution industrielle », comme le prédit le Dr Tim Minshall, du Cambridge University Engineering Department ?

Fabrication additive et naissance d’un nouveau paradigme industriel

La principale raison vient de la rupture fondamentale avec le modèle de production que l’on a connu jusque-là.

Avec la numérisation et l’impression 3D, le coût d’une unité ne sera plus dépendant de son volume de production en séries.

Demain, de nombreux secteurs ne pourront plus se baser sur le modèle dominant du « plus l’on produit d’unités, moins l’unité coûte ».

L’approche est fondamentalement différente avec la fabrication additive, qui fonctionne par empilement de couches de matière, plutôt que par soustraction. .

Les atouts du scan et de l’impression 3D

L’adoption de ces technologies 3D est d’autant plus rapide qu’elles comportent de nombreux  avantages pour les ingénieurs et industriels. On peut notamment citer :

  • Le prototypage rapideà coûts maîtrisés;
  • La réduction des besoins de stocks et d’inventaire (ce qui permet une réduction considérable des coûts) ;
  • La réduction du time-to-market, ce qui implique aussi que dans certains secteurs, les focus groups pourront être remplacés… par le marché lui-même ;
  • Une nouvelle manière d’envisager l’obsolescence des pièces ou le renouvellement d’anciennes séries;
  • A terme, la possibilité d’imprimer des pièces directement « sur le terrain » (une capacité révolutionnaire en aéronautique, dans la défense et même dans l’espace) ;
  • Un degré de précision et de fiabilité de numérisation rarement atteints jusque-là
  • Une explosion des capacités de rétro-ingénierie;
  • La possibilité de personnalisation massive;
  • La numérisation de virtuellement n’importe quel élément, pièce, installation voire quartier complet sur la planète ;

Pour aller plus loin, vous pouvez visionner cette excellente intervention TedX du Dr Minshall :



Par Ametra,