La filière Projet fait partie des trois filières piliers de l’ingénierie, aux côtés de la filière Management et de la filière Technique.

Une filière dédiée à l’évolution des collaborateurs vers des postes de gestion de projet

Il s’agit d’accompagner la progression des collaborateurs, qui peuvent ainsi passer de travaux purement techniques (en tant que projeteurs ou ingénieurs par exemple) à des rôles de chefs de projet.

La filière Projet fait donc partie des évolutions qui s’offrent aux ingénieurs, qui peuvent, grâce à ce cadre, progresser petit à petit vers des fonctions projet.

Dans ce contexte d’accompagnement de l’évolution et selon les souhaits des collaborateurs, on peut mettre en place une formation certifiante pour développer toute cette dimension de gestion de projet.

De solides perspectives d’évolution pour les ingénieurs et projeteurs

La filière la plus représentée au sein des bureaux d’études est souvent technique, en raison de leur forte population d’ingénieurs et de projeteurs. Cela étant dit, la filière Projet concerne souvent des personnes issues d’un univers technique, et qui ne choisissent pas la filière Management.

Cet accompagnement permet à un ingénieur qui a fait ses preuves de se positionner en quelques années seulement en tant qu’ingénieur projet (entre 2 et 6 ans d’expérience).

La filière projet : un processus pensé pour monter en compétences

Le collaborateur est directement mis en situation : il est placé sur un projet où il doit bien gérer son planning et le budget, tout en étant accompagné par sa hiérarchie (son directeur projet par exemple).

C’est une démarche à forte dimension humaine, puisque l’équipe et les managers expérimentés vont jouer un rôle clé dans la transition du collaborateur.

Sur le plan sectoriel, un jeune ingénieur va être placé sur des sujets plus “faciles”, en fonction notamment des techniques qu’il maîtrise déjà et de ses domaines de prédilection. Cela permet de monter en compétences et de se former sur d’autres points tels que le planning, le relationnel client…

Le cadrage initial des projets, comme leur chiffrage, reste encore géré par les chefs de projet confirmés ou managers à ce stade. L’ingénieur doit développer un projet déjà chiffré et en faire le suivi et la planification tout en restant dans le budget imparti. Comme chez les industriels, l’ingénieur qui débute voit son périmètre et ses responsabilités s’élargir petit à petit.

Le primo-accédant chef de projet doit pouvoir se rapprocher de son secteur de prédilection pour apprendre son nouveau métier sur la base technique qu’il connaît déjà… avant d’évoluer.

Pourquoi cette filière est fondamentale

On ne passe pas ingénieur projet en sortant d’école, même en ayant suivi une filière spécialisée dans le management de projet.

La gestion de projet reste une compétence qui s’apprend “sur le tas”. Ce que l’on apprend à l’école sur la manière de construire un planning ou de faire un suivi de budget sous Excel est un avantage, mais la relation client et fournisseurs, et dans l’ensemble toute la dimension humaine de chaque projet s’apprend véritablement sur le terrain.

Les qualités et compétences pour réussir sa transition

La première est la capacité à trouver un compromis entre planning, prix, rentabilité du projet et satisfaction du client.

Pour des profils purement techniciens, cela nécessite un apprentissage.

Un chef de projet doit pouvoir faire son travail dans n’importe quel domaine, avec la capacité à orchestrer toutes les parties prenantes qui vont intervenir sur le projet. Quelqu’un qui a fait de l’aéronautique peut faire de la gestion de projet automobile et inversement, et ce rapidement si le collaborateur a bien tout intégré et que sa “personnalité” d’ingénieur lui assure une évolution rapide.

Cela étant dit, ce n’est pas lui qui va solutionner l’équation ou résoudre un problème spécifique. Il lui revient de s’appuyer sur des experts et ressources compétentes, de comprendre ce qu’il se passe et ce qu’on lui dit en faisant appel à sa culture technique initiale.

Les spécificités du Groupe AMETRA en la matière

Le Groupe AMETRA a plusieurs particularités qui se prêtent bien à l’évolution des collaborateurs :

  • Une typologie de projets variée. La diversité des clients implique une forte diversité de projets, des études seules à la réalisation en passant par la recherche de solutions et le prototypage ;
  • Une forte amplitude des volumes d’heures d’étude ;
  • L’alternance entre “petits” projets de quelques dizaines ou centaines d’heures à des projets qui peuvent atteindre des milliers d’heures et occuper plusieurs personnes sur 2 ans à temps plein ;
  • Des secteurs diversifiés : Défense, Nucléaire, Ferroviaire, Aéronautique, Médical…:

Au final, la filière Projet permet non seulement d’assurer de belles perspectives d’évolution aux collaborateurs du Groupe AMETRA, mais aussi de continuer à rechercher la satisfaction du client, la qualité, le respect des coûts, des délais et des résultats.

Pour plus d’informations sur la politique RH, les métiers et le savoir-faire du Groupe AMETRA, consultez dès maintenant notre site officiel.

 

 

SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON