Comment les drones révolutionnent la Défense et la Sécurité ?

par | Sep 6, 2016 | Défense, Drones, Industrie

La croissance exponentielle du nombre de drones utilisés dans le monde (à des fins civiles, professionnelles et militaires) impacte considérablement la manière de concevoir de nouveaux appareils dans le cadre de la Défense et de la Sécurité intérieure.

 

En quoi les drones révolutionnent-ils ces secteurs ? Cela se joue sur plusieurs tableaux.

L’exigence de rapidité et de modularité l’emporte pour la première fois

 

D’abord, la capacité à réagir très vite l’emporte aujourd’hui sur les capacités, ce qui est une première dans l’histoire de la filière. Du concepteur jusqu’au soldat sur le terrain, c’est tout un continuum agile qui doit être mis en œuvre.

 

Le processus impliqué par le développement de drones porte généralement sur une boucle inférieure à 6 mois, ce qui inclut la conception, la fabrication mais aussi les tests sur le terrain et le retour d’expérience. Les technologies et besoins évoluent tellement vite qu’un processus de plusieurs années, tel qu’on pouvait le connaître jusque-là en matière de Défense et de Sécurité serait totalement inadapté aux drones : à leur sortie ils seraient obsolètes ! L’agilité est donc essentielle.

 

Seconde révolution, et non des moindres : pour la 1ère fois, les acteurs de la filière militaro-industrielle doivent intégrer en forte proportion des modules non-militaires (c’est-à-dire issus du marché grand public) dans la conception des drones.

 

Les composants grand public progressent en effet plus vite que les composants militaires dans ce domaine, en particulier pour tout ce qui relève du hardware (composants électroniques, cartes, petits équipements) …

 

La conception des drones militaires inclut également le concept « plug and play », plus abordable et rapide à utiliser, qui permet d’augmenter la modularité des drones.

 

La polyvalence des robots militaires est donc fondamentale, comme le montre l’exemple des solutions développées par Nexter Group :

 

 

De ce point de vue, le recours au marché non militaire fait sens : les coûts de conception ou encore de tests seraient trop prohibitifs pour l’armée, et le temps de développement rendrait le drone obsolète au moment de sa sortie.

 

Bien entendu, cela ne suffit pas. Les composants militaires restent indispensables, en particulier pour assurer et renforcer la sécurisation des données, la fiabilité des appareils, ou encore leur résistance en milieu hostile.

Le rôle complètement repensé des industriels concepteurs

 

Dans ce cadre, le lien entre industrie et armée est complètement différent et doit être pensé en fonction de ces nouvelles exigences :

 

  • Agilité
  • Rapidité
  • Intégration de composants grand public en évolution permanente
  • Dialogue interactif entre industriels et militaires

 

En résumé, les drones révolutionnent le secteur de la Défense et de la sécurité en obligeant à une très grande réactivité dans la conception et l’intégration immédiate des impressions recueillies sur le terrain, ainsi qu’à des échanges permanents entre industriels et militaires, mais aussi entre le secteur armé et le grand public.

 

AMETRA, agile par nature

 

AMETRA, entreprise du groupe DEROURE, est une PME agile par nature. A la fois active sur des sujets grand public et des projets directement liés à la Défense et la Sécurité intérieure, elle place ses compétences duales (militaires et civiles) au service de ses clients.

 

La polyvalence des ingénieurs qui travaillent chez AMETRA et le savoir-faire de la société lui permettent d’aller rapidement de la conception à la livraison des robots, d’autant que sa société « sœur » d’intégration électrique et électronique ANJOU ELECTRONIQUE soutient la réalisation immédiate de prototypes.



Par Ametra,