Dans l’industrie du ferroviaire, de nombreux équipements sont amenés à être testés. Les moyens d’essai portent notamment sur des équipements industriels ou encore des organes qui peuvent être mécaniques, électroniques

Dans le secteur ferroviaire, Ametra travaille principalement aux côtés de grands exploitants français, tels que la SNCF et la RATP.

Dans le cas de la RATP par exemple, il faut penser un moyen pour tester des blocs freins montés sur les métros. Comment s’assurer qu’ils tiennent l’ensemble des X ou Y kilomètres ? Comment concevoir le banc de test pour les exigences de sécurité ?

Le travail du bureau d’études est de permettre des tests fiables qui assurent qu’un produit est conforme aux spécifications qui lui sont attachées.

L’intervention dans le secteur ferroviaire peut se faire à deux niveaux :

  • Au niveau de la partie maintenance : conception et réalisation de moyens d’essai ou d’outillage ;
  • Au niveau des infrastructures : électricité, calculs, contrôle commande…

Quelle est la force d’une société d’ingénierie comme Ametra dans ce contexte ? 

Notre valeur ajoutée vient s’exprimer à plusieurs niveaux. Nous pouvons notamment intervenir en tant que maître d’œuvre : par exemple, dans le cadre de la conception d’un banc d’essai après que le client ait défini le cahier des charges, AMETRA conçoit le banc avec une modélisation 3D puis se charge d’interagir avec le fabricant, d’installer le banc et de gérer l’ensemble du processus.

Ce n’est pas tout : le secteur ferroviaire implique un degré avancé de connaissance sectorielle et des interventions qui s’inscrivent aussi dans le cadre d’une maintenance patrimoniale, dans le sens où la longévité des produits implique de s’assurer qu’ils continuent à tenir la route.

Tout cela nécessite une vraie technicité qu’Ametra Group est à même d’apporter. Grâce à son expertise métiers et son expérience, notre société allie différents savoir-faire de manière harmonieuse : électronique, mécanique, électricité… et les met en musique pour apporter un livrable qui répond aux exigences de chaque client.

Exemple d’un projet en maintenance ferroviaire : les bancs de dépollution et de test

Attentes et caractéristiques d’un projet de banc

Après un certain nombre de kilomètres parcourus et sur une base régulière, les trains  roulants, par exemple les wagons et les locomotives, doivent faire l’objet d’opérations de maintenance sur les équipements. L’ensemble bogie est équipé de deux systèmes de freinage fonctionnant indépendamment l’un de l’autre : le premier est un système actif (freine sous pression hydraulique) et l’autre un système passif (freine en l’absence de pression hydraulique). Les freins faisant partie des équipements de sécurité, il faut les démonter intégralement, les nettoyer, changer les pièces d’usure ainsi qu’une série de manipulations pour leur assurer une “révision” complète.

 

Une fois les étriers de freins remontés, il est essentiel de valider leur bon fonctionnement. Pour cela, il faut valider qu’il n’y ait pas d’impuretés dans le circuit hydraulique et vérifier le bon effort de freinage en fonction des modes de marche de ceux-ci.

 

L’étrier est donc placé sur un banc de test : ce banc vient injecter de l’huile dans l’étrier et la fait circuler à haute vitesse et à haute pression pour enlever toutes les impuretés qui peuvent se trouver dans l’étrier et le circuit. Ensuite, afin de valider le bon fonctionnement de l’étrier, on vient y positionner un module de mesure pour évaluer les mesures d’effort et de déplacement de chaque piston à l’intérieur de l’étrier.

Le banc de dépollution et de test

Le banc propose deux fonctions principales : la 1ère est de dépolluer hydrauliquement le circuit hydraulique des étriers. La seconde est de valider, via des séquences de tests, le bon fonctionnement des étriers et de sauvegarder les rapports d’essais. Il est entièrement automatisé et réalise les séquences en fonction des demandes de l’opérateur.

Sa composition est la suivante :

  • une centrale hydraulique, qui permet le remplissage et les essais des étriers ;
  • un kit de connexion des étriers sur le banc;
  • une armoire électrique avec automate et panel PC pour la gestion du système et l’interface homme-machine

L’expertise d’Ametra Group

Régulièrement impliqué dans des projets du secteur ferroviaire, Ametra Group apporte son expertise auprès de clients spécialisés dans l’activité maintenance des trains roulants

Plus récemment, Ametra Engineering s’est chargé de concevoir un banc de dépollution et de test pour étriers de freins hydrauliques : un banc de test plus performant que les précédents utilisés jusqu’alors.

Il réunit en effet les fonctionnalités attendues en un seul banc. Cette conception a nécessité d’allier plusieurs expertises métiers : de la mécanique, de l’hydraulique, de l’automatisme et de l’électricité.

 

Copyright @ametragroup

La complémentarité des compétences et les synergies intra-entités ont permis aux équipes d’Ametra de porter ce projet dans son intégralité.

Pour plus d’informations sur les métiers et le savoir-faire d’Ametra Group, consultez dès maintenant notre site officiel.

SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON