Ensuring a product’s industrialisation right from the design stage

Ensuring a product’s industrialisation right from the design stage

The V-model is a project management model that was first used in the world of industry, before being applied to software development. The way the process is organised helps avoid needless iterations and having to return to previous steps if any issues come up. As the diagram above shows, the downwards side of the process includes the design phase, while the upwards side incorporates the testing phase of the project. This conventional predictive approach is often compared to agile methods. Integrating complementary expertise It’s important to get all stakeholders involved as early on in the process as possible in order to avoid needless iterations. This is key in defining the product’s features from the outset, anticipating development costs and overseeing the project’s progress. Bringing clients into the fold makes them true partners in the study, which allows us to leverage their expertise, in addition to the expertise of engineers, suppliers and toolmakers. One of AMETRA’s advantages is that we can provide a real industrial vision that means we can plan the project as far ahead as possible and facilitate discussion. In short, it’s essential to compare different expertise and specific skills from the very start in order to account for any constraints and cut out iterative loops starting in the product design stage. FMECA plays a key part FMECA, or Failure Mode, Effects and Criticality Analysis, is an inductive and systematic approach to identifying potential failures before they occur, in order to mitigate the resulting consequences. It takes place on different levels: both at the product level and the process level. For example, it may be a question of...
Agilité et Ingénierie : la conduite du changement au sein d’une entreprise

Agilité et Ingénierie : la conduite du changement au sein d’une entreprise

La conduite du changement et l’adoption d’une méthode agile sont au cœur des réflexions dans de nombreux secteurs, y compris dans l’industrie et l’ingénierie. Il s’agit d’une approche de pilotage et de réalisation de projets initialement née dans le secteur informatique. Elle permet de mieux satisfaire le client au plus près de ses besoins, tout en maîtrisant les coûts et en réduisant les délais et itérations inutiles. Quelles sont ses caractéristiques et implications pour l’entreprise ? Ce qu’implique la conduite du changement au sein d’une entreprise La conduite du changement appelle une approche globale. Par exemple, pour amorcer le passage d’une méthode cycle en V à une méthode agile, il faut amorcer une rupture dans le mode de fonctionnement de la société, ce qui contraint mécaniquement les collaborateurs à un effort d’apprentissage. Parler de conduite du changement, c’est aussi accompagner la rupture. Cela passe notamment par une évolution de la culture de l’entreprise ou du groupe, de la direction jusqu’au terrain. Une forte implication des managers de proximité pour accompagner le changement et fédérer les équipes est donc cruciale. Le changement s’effectue de manière pyramidale, via une communication claire de la direction vers l’ensemble des collaborateurs, voire des partenaires. En résumé, la rupture dans les modes de fonctionnement implique : Un effort d’apprentissage Un choix de changement dans une optique d’amélioration (et non pas “changer pour changer”) Une planification précise L’évaluation des impacts (par exemple, le passage du cycle en V à la méthode agile pour des ingénieurs) Une fédération des équipes Le renforcement du rôle de manager de proximité Une communication engageante, cadencée et régulière de la direction...
Projet médical : Les clés pour le manager

Projet médical : Les clés pour le manager

L’environnement médical implique plusieurs spécificités lorsqu’il s’agit de mettre en place et de manager un projet au forfait. C’est ce que propose régulièrement le Groupe AMETRA à ses clients. Les caractéristiques propres au secteur médical Bien plus qu’une spécificité du secteur, c’est son environnement qui le rend si spécial au regard des prestations au forfait : L’innovation est au centre du travail. Cela signifie qu’il faut aller vite, que des éléments nouveaux apparaissent en permanence et que les directions prises jusqu’alors peuvent changer instantanément et à n’importe quel moment du projet lorsqu’une nouveauté survient. Une grande flexibilité est donc nécessaire. Il n’est pas possible de se contenter de spécifier certains éléments, car tout peut changer sans prévenir. Après avoir débuté ce type de collaboration en se basant d’abord sur de longs projets anticipés sur plusieurs mois, il est rapidement apparu que l’approche la plus optimale est d’évoluer par jalons au fur et à mesure que de nouvelles données apparaissent. La gestion de projet médical avec engagement de résultats Dans le secteur médical comme dans d’autres champs d’activités, le Groupe AMETRA peut intervenir dans le cadre d’un forfait avec engagement de résultats. Dans le cas d’un projet pour un groupe pharmaceutique mondial , le framework est composé d’étapes engageantes qui vont s’inscrire dans le cadre d’un projet sur 1 mois par exemple. Il est alors possible, dans ce contexte, d’anticiper les besoins et les objectifs en gardant en tête les buts et résultats définis pour l’ensemble… tout en gardant un maximum de flexibilité. À la différence d’autres secteurs, il est important d’ouvrir un peu plus le champ des possibilités en...
[Webinar Avril 2018] 8 bonnes pratiques pour réussir un projet

[Webinar Avril 2018] 8 bonnes pratiques pour réussir un projet

Ametra vous invite à son webinar dédié à la gestion de projet qui aura lieu jeudi 5 avril à 13h. Au sommaire : des conseils pour avoir toutes les cartes en main pour mener à bien un projet. Vous pouvez retrouvez notre webinar avec le lien suivant. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter les articles suivants de notre blog : Comment gérer les projets avec engagement de résultat ou Comment garantir la performance des projets de R&D Par...
Garantir l’industrialisation d’un produit dès la conception

Garantir l’industrialisation d’un produit dès la conception

Le Cycle en V   Le cycle en V est un modèle conceptuel de gestion de projet né dans le monde de l’industrie, avant d’être étendu à celui des logiciels.   Son organisation permet d’éviter les itérations et de limiter les retours aux étapes précédentes dans le cas de la survenue d’un problème.   source   Comme on le voit sur le schéma ci-dessus, la branche descendante inclut les phases de conception, tandis que la branche montante incorpore les phases de tests du projet.   Cette approche prédictive traditionnelle est souvent opposée aux méthodes agiles. L’intégration d’expertises complémentaires   Pour formaliser les fonctionnalités du produit dès le départ, anticiper les coûts de développement et encadrer le déroulement du projet, il est important d’intégrer tous les participants le plus en amont possible afin d’éviter les itérations.   C’est ainsi que les clients deviennent de plus en plus partenaires de l’étude, afin d’allier leur expertise à celle des ingénieurs, mais aussi fournisseurs et outilleurs.   L’un des avantages d’AMETRA, dans ce cadre, est de pouvoir apporter une vraie vision industrielle qui permet d’anticiper au maximum le projet et de favoriser les échanges.   En résumé, il est important de confronter parallèlement différentes expertises et compétences précises dès la phase d’étude, d’intégrer les contraintes et de limiter ainsi les boucles itératives dès la conception du produit. Le rôle important de l’AMDEC   L’AMDEC, ou Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité, est une approche inductive et systématique qui consiste à identifier les défaillances potentielles avant qu’elles n’arrivent, afin de réduire les risques associés.   Elle se joue...
SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON