La réalité augmentée consiste à superposer des éléments virtuels au monde réel. C’est ce que permettent par exemple les lunettes connectées et les casques de réalité augmentée.

Loin d’être réservée aux domaines du divertissement comme le jeu vidéo, la réalité augmentée, de même qu’aujourd’hui la réalité mixte, trouve de nombreuses applications utiles dans différents secteurs, dont celui de l’industrie 4.0. Cette dernière y trouve différentes valeurs ajoutées, dont celle d’un réel apport en matière de maintenance industrielle.

 Les apports de la réalité augmentée pour la maintenance industrielle

  •  Une diffusion des informations en temps réel

Le bon geste, au bon endroit et au bon moment : voilà notamment ce que permet la réalité augmentée, qui affiche des informations précises et localisées en temps réel.

Avec son casque ou ses lunettes de réalité augmentée, l’opérateur n’a plus besoin de faire des allers-retours entre la situation réelle et les instructions à suivre. Il est de plus complètement libre de ses mouvements pendant la réalisation des tâches et voit sa charge cognitive considérablement réduite.

  • De vrais gains de productivité

Les doutes et ambiguïtés qui pourraient survenir pendant la maintenance sont levés, ce qui limite voire supprime les erreurs de manipulation. De plus, elle permet de gagner du temps sur certaines opérations d’identification ou de localisation d’éléments.

Cela mène à des gains de productivité et une optimisation en profondeur des tâches de maintenance. L’ensemble de l’espace de production peut être modélisé en amont et donc exploité de manière optimale.

Un autre point important est à prendre en compte en matière de productivité et de gain de temps : avec la réalité augmentée, les opérations de maintenance peuvent inclure une intervention à distance, ce qui peut éviter de devoir faire venir un expert sur place.

  • Des interventions de maintenance en milieu hostile

De nombreuses opérations de maintenance, c’est-à-dire dont l’environnement présente un danger pour l’homme, peuvent désormais être réalisées sans danger grâce à la maintenance industrielle assistée boostée par la réalité mixte et effectuées à distance.

  • Une vraie évolution vers la “smart maintenance”

La maintenance prédictive est un challenge important à relever. Avec des lunettes de réalité augmentée, il devient possible de visualiser des données en direct pour voir s’il est nécessaire d’agir sur un équipement ou une pièce.

Avec, à la clé, une diminution des temps d’intervention et d’interruption, de meilleures performances, une plus grande sécurité des opérateurs et une diminution des erreurs possibles…

Les autres avantages de la réalité augmentée pour l’industrie 4.0

 Dans le cadre industriel, la réalité augmentée a d’autres apports. Elle permet notamment de faciliter la formation, le partage des compétences et l’apprentissage, de diminuer les temps de mise à jour ou encore de vérifier très rapidement la conformité d’un montage, ce qui améliore le contrôle qualité.

Ci-dessous, l’exemple de Renault Trucks et de son utilisation de la réalité mixte :

 Avec un casque de réalité augmentée, les apprentis peuvent utiliser une machine virtuelle sans risques d’accident. Cela marche aussi pour l’enseignement, puisqu’une telle technologie permet de se former à de nouveaux processus métiers en suivant simplement les recommandations virtuelles sur une machine qui, elle, est bien réelle.

Enfin, l’intégration est facilitée, puisque l’opérateur équipé de son casque peut par exemple visualiser le cheminement d’un câble dans son environnement, avant de venir le placer. La réalité augmentée permet également de vérifier très rapidement la conformité d’un montage et le bon positionnement des composants, tout en faisant remonter facilement les informations terrain vers le bureau d’études ou encore le contrôle qualité.

Pour plus d’informations sur les métiers et le savoir-faire du groupe Ametra, consultez dès maintenant notre site officiel.

SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON