« Casser les préjugés sur l’ingénierie, valoriser ses métiers, en accélérer la féminisation » : le 17 mai 2018 s’est tenue la première édition des Ambassadeurs de l’Ingénierie à Paris, à l’initiative de la Fédération Syntec Ingénierie. Cette rencontre a réuni les personnes volontaires pour devenir ambassadeurs du secteur et participer à la promotion de ses métiers auprès des écoles et des jeunes. Les Ambassadeurs de l’Ingénierie ont accueilli cette année de nouveaux membres dont deux collaborateurs du Groupe AMETRA.

Les objectifs de l’initiative

Les Ambassadeurs de l’Ingénierie visent plusieurs objectifs :

  •  Accompagner les étudiants ingénieurs pour les aider à appréhender les différentes facettes du métier
  • Renforcer le lien avec les écoles d’ingénieurs
  • Encourager les jeunes femmes à se lancer dans une formation d’ingénieur et œuvrer pour la féminisation de la profession
  • Renforcer l’attractivité de la profession
  • Promouvoir les jeunes ingénieurs français à l’international

Devenir Ambassadeur de l’Ingénierie est un engagement volontaire, basé sur l’envie de faire découvrir son métier, dans le respect des règles de la Charte des Ambassadeurs de l’Ingénierie.

La participation du Groupe AMETRA et les points forts de la journée

Deux ingénieurs du Groupe AMETRA ont pris part à cette journée réunissant une cinquantaine de personnes autour de différents ateliers, témoignages et sessions de brainstorming.

ambassadeurs-ingenierie

Cette 1ère rencontre a permis d’établir une feuille de route composée des cibles et actions à prioriser, de réfléchir aux initiatives de communication à déployer et aux groupes de travail à mettre en place dans les semaines et mois à venir.

Parmi les nombreux échanges de cette rencontre, un des objectifs des « Ambassadeurs de l’Ingénierie » a été de casser les « clichés » du métier d’Ingénieur : des idées reçues souvent fausses et négatives. Cette mauvaise image de l’Ingénieur est due à une méconnaissance du métier et doit évoluer !

Quelques idées reçues sur l’ingénierie

Sur la cinquantaine de personnes présentes lors de cette journée, il a été étonnant de constater que toutes et tous étaient sur la même longueur d’ondes en ce qui concerne les représentations positives et négatives du métier. Prenons l’exemple de quelques idées fausses sur le métier d’Ingénieur :

  • Un ingénieur serait solitaire et travaillerait tout seul : ce n’est pas le cas, un ingénieur travaille au sein d’une équipe projet qui partage un objectif commun. Il travaille très souvent en open space ;
  • Le métier d’Ingénieur ne serait pas un métier très « sexy » et les ingénieurs n’auraient pas de sens de l’humour : le monde de l’ingénierie regroupe des personnes d’expérience et de caractères variés. De plus le travail d’équipe favorise le développement d’une certaine complicité entre collègues ;
  • L’ingénierie serait liée à une image masculine de « mains dans le cambouis », de travail en atelier où l’on construirait tout de A à Z :  Il existe autant de variétés d’ingénieurs que de projets. Un ingénieur peut soit être l’instrument de précision qui permettra de définir toutes les techniques nécessaires à la mise en œuvre d’un projet, soit en être le chef d’orchestre. Par exemple chez AMETRA, un Ingénieur Études peut concevoir de A à Z des outillages permettant l’assemblage de l’étage principal d’Ariane 6 (conception 3D sur ordinateur, plans des pièces à fabriquer, suivi de fabrication avec des sous-traitants et livraison de l’outillage sur le site d’ArianeGroup). Un Ingénieur Calcul chez AMETRA travaille en collaboration avec l’Ingénieur Études pour simuler sur logiciel la conception de l’outillage dans son environnement et en vérifier la résistance de matériaux, et ce afin de valider sa tenue lors de son utilisation future. Un Ingénieur Projet chez AMETRA pilote techniquement toutes ces études et assure que les différentes personnes de son équipe puissent atteindre ensemble l’objectif final du projet. Hommes et femmes Ingénieur(e)s travaillent ensemble que ce soit dans les bureaux d’études ou sur le terrain, du développement du projet jusqu’à son aboutissement ;

 

Ci-dessous, un aperçu du compte-rendu de Syntec Ingénierie à ce sujet :

ambassadeurs-ingenierie

ambassadeurs-ingenierie

 

© Syntec Ingénierie – 2018

Cet échange autour des idées reçues a été suivi de témoignages autour de thématiques telles que « comment j’ai choisi la filière ingénierie ? » et « être une fille ingénieure ».

Cette rencontre des Ambassadeurs de l’Ingénierie a également mis en évidence la difficulté à vulgariser le métier d’Ingénieur.

À la question « est-ce que vos proches savent décrire votre métier ? », la réponse est non pour une majorité de participants !

En effet, le métier d’Ingénieur peut être complexe et difficile à décrire de manière simple. L’ingénieur est pluridisciplinaire, souvent dans des domaines techniques de pointe et la vulgarisation est un exercice compliqué.

Un challenge important : démystifier l’image des ingénieurs

Le champ d’activité de l’ingénieur est tellement vaste qu’il peut être opaque pour les jeunes.

L’ingénierie est une façon d’être avant tout ; l’ingénieur, lui, peut travailler dans différents secteurs d’activité (Aéronautique, Ferroviaire, Bâtiment, Nucléaire…), avoir différentes compétences (Calcul, Mécanique, Électricité, Structure, Matériaux…) et les possibilités d’évolution sont nombreuses.

Les jeunes collégiens et lycéens s’orientent de plus en plus tôt. Il faut donc travailler à rendre l’ingénierie et ses métiers plus compréhensibles et accessibles dès les études secondaires. À l’heure actuelle, les vocations sont plutôt rares : beaucoup s’engagent dans cette voie parce que des membres de leur famille ou des proches y travaillent déjà, ou en fonction d’options et de facilités dans certaines matières à l’école… ce qui peut déboucher sur une entrée presque « par hasard » en école d’ingénieurs.

Comment donner envie aux plus jeunes de se lancer et se rapprocher des écoles ? Les ateliers de la 2nde partie de la journée des Ambassadeurs ont permis d’avancer sur plusieurs axes d’actions :

  • Promouvoir l’ingénierie auprès des jeunes et expliquer le métier aux collégiens, dans les écoles et les lycées ;
  • Créer des applications smartphone ou jeux sur PC en lien avec le métier d’ingénieur, pour promouvoir son image et casser les idées reçues ;
  • Créer des partenariats avec les écoles d’ingénieurs pour mettre en place un réseau qui permette d’éviter que de nombreux diplômés ne s’en aillent vers un autre secteur.

Et demain ?

 Cette première rencontre des Ambassadeurs de l’Ingénierie, à laquelle a participé le Groupe AMETRA, va mettre en œuvre ses actions tout au long de l’année, en commençant par la création d’une plateforme collaborative des ambassadeurs, qui sera lancée dès la rentrée.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Groupe AMETRA.

Gaëlle

SOCIALICON
Linkedin
SOCIALICON