ANJOU Electronique : l’intérêt d’une démarche à 360° client-fournisseur

ANJOU Electronique : l’intérêt d’une démarche à 360° client-fournisseur

La démarche à 360° entre clients et fournisseurs repose sur le programme SPACE, une association loi 1901 créée à l’initiative du GIFAS et des sociétés aéronautiques françaises.   Son but est d’améliorer la relation client-fournisseur en passant d’un échange très standardisé et hiérarchisé (le client passe commande, le fournisseur fabrique) à un mode de fonctionnement tendant progressivement vers l’entreprise étendue.   L’objectif de cette approche est de créer une vraie relation de collaboration entre tous les acteurs de l’aéronautique pour améliorer l’ensemble de la supply chain : matières et délais, bien sûr, mais aussi conformité de fabrication, développement de prototypages, proposition de solutions innovantes en amont…   La démarche à 360° aide le client et le fournisseur à partager une même vision à différents niveaux de la chaîne logistique.   Le fonctionnement de la démarche 360°   Pour ce faire, le client et le fournisseur écrivent chacun leur vision de l’autre sur différents plans, via l’utilisation d’un indicateur multicritères dit “radar”.   Cet indicateur permet d’évaluer plusieurs critères qui touchent l’ensemble de la chaîne logistique en vue de son amélioration : qualité, achats, plannings, relations humaines…   Ensuite, on superpose les deux radars, ce qui révèle des visions parfois très différentes ! C’est sur la base des écarts constatés via cette méthode que l’on peut améliorer les points où client et fournisseur n’ont pas vécu ou perçu les choses de la même manière.   Ainsi, on peut s’apercevoir qu’un fournisseur peine à traiter certaines problématiques de son client car les besoins en sont mal définis : client et fournisseur travailleront donc un process de communication de données et de besoins...
L’engagement sociétal et social d’AMETRA : focus sur l’AGEFIPH

L’engagement sociétal et social d’AMETRA : focus sur l’AGEFIPH

Tout au long de l’année, AMETRA s’engage au niveau sociétal et social pour améliorer la vie de ses collaborateurs actuels et futurs employés. Notre action se déploie à plusieurs niveaux : Sur le plan sociétal, le groupe agit en faveur de l’égalité professionnelle, de la lutte contre le chômage et de l’emploi des jeunes travailleurs ; Sur le plan social, nous multiplions les initiatives pour soutenir la formation et le maintien dans l’emploi ; C’est dans ce contexte de développement de la qualité de vie au travail que le groupe AMETRA s’engage pour l’emploi des personnes handicapées et déploie son plan d’action Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des personnes Handicapées). L’emploi n’est pas notre seule manière de nous engager dans ce domaine. Nous encourageons les projets de sponsoring qui, à l’avenir, tenteront d’inclure par exemple du handisport pour fédérer nos différentes agences. Rappelons aussi que dans près de 80% des cas, les personnes n’ont pas un handicap visible. Il nous paraît donc important d’aller au-delà de l’image du fauteuil roulant en sensibilisant tous les collaborateurs aux différents types de handicaps qui peuvent exister dans l’entreprise, des plus discrets aux plus visibles. L’objectif d’AMETRA est donc triple sur ce sujet : Embaucher / aider à l’insertion dans l’emploi ; Soutenir le maintien en poste des employés en situation de handicap ; Sensibiliser les équipes et soutenir les collaborateurs qui n’osent pas forcément parler de leur handicap ; Pour y parvenir, nous avons par exemple participé au salon virtuel Hello Handicap PME et travaillons également à développer les postes accessibles aux personnes en situation de handicap au niveau de la sous-traitance. Nous participerons aussi...
CALCUL – le système de serrage Superbolt

CALCUL – le système de serrage Superbolt

Qu’est-ce que la technologie Superbolt ?   Le système de serrage Superbolt consiste en un tensionneur à vis multiples. Ce dernier est composé d’une rondelle de pression, d’un corps d’écrou qui se visse sur le goujon et de Jackbolts, les vis de pression. Les tensionneurs à vis multiples apportent plusieurs avantages potentiels par rapport aux autres méthodes courantes de serrage :   Serrage plus fin et réparti entre chaque pas de vis; Répartition de la force de précontrainte; Augmentation de la capacité totale de l’assemblage vissé; Force importante de serrage; Tension régulière entre les goujons; Grande précision du serrage; Pas d’outillage lourd nécessaire pour le serrage de l’assemblage; Une précharge plus importante à taille de vis égale; Pas d’opérations difficiles de démontage;   Bien maîtrisée et selon son contexte d’application, la technologie Superbolt permet d’assurer un cycle de vie plus rentable, une bonne fiabilité du fonctionnement et des procédures de maintenance facilitées.   Le challenge : des applications encore émergentes dans de nombreux secteurs A l’heure actuelle, la technologie Superbolt soulève plusieurs points problématiques techniques, car peu d’études sont accessibles sur l’impact de ce système sur le serrage de différents sous-ensembles. Cela est lié au fait que son utilisation est encore au stade émergent dans plusieurs domaines, ce qui implique de lever un certain nombre d’incertitudes. L’intervention d’AMETRA Expression Numérique Pour pallier cette absence de visibilité pour l’un de ses clients, et dans le cadre de son expertise R&D, l’équipe d’AMETRA Expression Numérique a mené une étude ayant pour objectif d’approfondir les connaissances sur le comportement au serrage d’une structure par écrous tensionneurs Superbolt et d’analyser par simulation numérique...
La continuité digitale : une même chaîne numérique de la conception à la production

La continuité digitale : une même chaîne numérique de la conception à la production

L’interopérabilité est loin d’être réservée au secteur des transports ou à l’informatique, pour ne citer que ces exemples. La continuité digitale est l’un des challenges les plus importants pour l’industrie du futur. Comment s’assurer que toutes les informations liées à un système, un produit ou une structure soient disponibles, fiables et bien transmises tout au long de son cycle de vie ?  C’est tout le défi de la continuité numérique pour l’industrie 4.0 : 67% des décideurs du secteur industriel en ont d’ailleurs fait une priorité.   La continuité digitale : de quoi parle-t-on ? La continuité digitale existe dans différentes industries, de manière plus ou moins aboutie. Il s’agit de pouvoir assurer, grâce au déploiement d’outils numériques et à la mise en place de processus précis, la continuité complète d’un projet de sa phase d’étude jusqu’à la production. Si certains clients ne demandent qu’une partie étude ou, à l’inverse, seulement une fabrication, il est plus pertinent aujourd’hui de pouvoir envisager d’assumer tous les scénarios possibles d’intervention. La continuité digitale assure que toutes les informations seront parfaitement transmises entre les intervenants et entités, de sorte que cela laisse au client la liberté de missionner une société en fonction de ses moyens et de sa stratégie. Les attentes sont fortes : chez Airbus par exemple, la continuité digitale permise par la plateforme Skywise devrait permettre de “développer les avions deux fois plus vite” (source : interview de Marc Fontaine sur Usine Nouvelle). Pour y parvenir, il faut une vraie compatibilité et continuité des outils, assurer la sécurité des réseaux, mais aussi mettre en place des formations RH pour un déploiement...
AMETRA s’inscrit dans la dynamique industrielle avec Global Industrie

AMETRA s’inscrit dans la dynamique industrielle avec Global Industrie

Du 27 au 30 mars 2018 se tiendra la 1ère édition de Global Industrie à Paris Nord Villepinte. Il s’agit d’un événement à ne pas manquer puisqu’il résulte de la fusion de quatre salons d’envergure (Midest, Tolexpo, Industrie et Smart Industries).   Ce regroupement fait du salon un rendez-vous européen de l’excellence et des perspectives industrielles, sous le haut patronage de l’Elysée. Le Président de la République Emmanuel Macron viendra d’ailleurs en personne inaugurer Global Industrie le 27 mars.   Les temps forts de Global Industrie   Avec 10 000 m² d’exposition et 2 700 exposants répartis en 5 halls, 100 000 visiteurs attendus et 50 filières représentées, Global Industrie vient se positionner en concurrent de la foire de Hanovre.   S’y rencontreront start-ups, équipementiers et sous-traitants, offreurs de solutions et de produits, donneurs d’ordres, ETI, PME et grands groupes, incubateurs, centres de recherche… tous les savoir-faire de l’écosystème industriel y seront donc représentés. En plus de sa taille impressionnante, le salon proposera des événements uniques en leur genre, à l’image d’une usine connectée en fonctionnement, d’une taille de 1000m², née de la collaboration de plus de 75 partenaires.   Cette dernière permettra d’illustrer concrètement les grands traits de l’industrie du futur et sera en production durant les 4 jours du Salon : les visiteurs pourront assister à l’ensemble des phases de la production d’un produit, de sa conception à la livraison finale… en plaçant le visiteur au cœur du processus, puisqu’il en sera le client !   Les temps forts du Salon vont aussi inclure :   Les Global Industrie Awards, qui viendront récompenser les entreprises les plus innovantes...